cafe@lentregens.org

Créé pour répondre à des besoins

En novembre 1992, à l’initiative de personnes du milieu et du soutien d’employés du CLSC des Pays-d’en-Haut, le Café L’Entre-Gens commence à prendre forme. Un Café-rencontre ouvre alors au second étage du Café actuel.

C’est cependant le 17 décembre 1993 que le Café-rencontre reçoit ses lettres patentes.

Sa mission est alors de venir en aide aux personnes vulnérables, démunies, isolées ou en détresse psychologique.

Pendant quelques années, le fonctionnement du Café L’Entre-Gens est entièrement assuré par le travail de bénévoles et de personnes bénéficiant de programmes temporaires d’employabilité du Centre Travail-Québec.

Un bâtisseur de la première heure et un grand bienfaiteur

Michel Gareau, Membre honoraire bienfaiteur du Café L’Entre-Gens En 2001, grâce à l’esprit communautaire de M. Michel Gareau, alors propriétaire du Journal des Pays-d’en-Haut, Le Café L’Entre-Gens devient propriétaire du bâtiment actuel. Cette donation généreuse a permis au Café d’envisager son développement à long terme.

Des travaux de rénovation sont entrepris au rez-de-chaussée pour permettre d’avoir pignon sur rue en plein cœur de Sainte-Adèle, et ainsi être accessible aux personnes à mobilité réduite.

L’accueil et le financement se mettent en place

L’année suivante, en 2002, le nouveau Café ouvre ses portes au rez-de-chaussée. La cuisine offre des repas communautaires une fois par semaine, et des ordinateurs (café Internet) sont mis à la disposition des visiteurs.

Quelques années plus tard, le Café intéresse principalement des groupes et organismes de la communauté et développe un éventail d’activités complémentaires.

En 2006, des rénovations de la bâtisse perturbent les horaires et l’accessibilité au Café. Cependant, c’est grâce à ces rénovations que le Bazar Bric à Brac peut ouvrir ses portes au sous-sol. Le Bazar répond à la fois aux besoins de la clientèle, ainsi qu’à celui de financement des activités liées à la mission du Café. Il fleurit depuis.

Une mission partagée avec des partenaires de qualité

Le CLSC n’a jamais cessé de répondre aux besoins d’accompagnement de nos invités. D’autres organismes tels que Moisson Laurentides, Centraide, Garde-Manger des Pays-d’en-Haut, MRC des Pays-d’en-Haut et Ville de Sainte-Adèle sont des partenaires de la première heure.

Depuis, d’autres généreux commerçants, bénévoles et stagiaires nous appuient et nous permettent d’offrir des services de qualité.

Consolidation et nouvel envol

Certaines difficultés persistent pour retenir les compétences spécialisées requises en regard des programmes de subvention auxquels nous devons nous adapter pour combler les postes. Et en 2016, le Café doit temporairement fermer ses portes afin de se restructurer. Une nouvelle équipe de travail, de bénévoles et d’administrateurs prennent alors les rennes de la nouvelle destinée.

Une équipe solide de trois personnes compétentes et dévouées se met en place, une trentaine de bénévoles et plusieurs autres personnes se joignent à nous grâce à des programmes de subvention spécifiques. Le Café rayonne dans son milieu et offre une grande accessibilité à toutes les personnes isolées, indépendamment des difficultés sociales, économiques ou psychologiques. Il s’ouvre à une clientèle grand public pour favoriser les échanges et l’entraide.

En 2018, le Café est en mesure d’ouvrir ses portes cinq jours semaine. Les repas sont servis quatre jours semaines, le cinquième étant réservé aux cuisines collectives. Fait marquant de fin d’année, l’Entre-Gens s’associe à un partenaire naturel, le Garde-Manger des Pays-d’en-Haut, afin de prendre la relève de l’Ouvroir des Pays-d’en-Haut et de former désormais Les Tiroirs de Sainte-Adèle. Nous poursuivons ainsi la mission du Bazar de la rue Dumouchel au profit des missions des deux organismes.

Un rayonnement de la mission toujours plus grand

Renée Savoie et Élise Gauthier : le 25e anniversaire du Café L’Entre-Gens

2019, année du 25e anniversaire, le Café rend hommage aux bâtisseurs et souhaite aussi rejoindre dorénavant une plus grande partie de la population. Un nouveau logo, une nouvelle signature, des nouveaux noms pour le Bazar et la Cuisine, un nouveau décor et un site Web complètent les stratégies de communication de notre mission pour atteindre nos ambitions : permettre aux gens d’oser sortir de l’isolement.

Plusieurs logos, une seule histoire…

« Pour ne plus jamais être seul »

Premier logo du Café communautaire L’Entre-Gens, 1993
Second logo du Café communautaire L’Entre-Gens
Troisième logo du Café communautaire L’Entre-Gens
Logo du Café communautaire L’Entre-Gens, 13 décembre 2018